Notre avis sur l’instantané Fujifilm Instax Wide 300

Notre avis sur l’instantané Fujifilm Instax Wide 300

in instantané

Fujifilm Instax Wide 300

Fujifilm Instax Wide 300
8.9

Qualité de fabrication

9.0/10

Ergonomie et prise en main

9.0/10

Qualité des photos

8.5/10

Rapport qualité / prix

9.0/10

Les plus

  • Belle conception
  • Bonne qualité de photo
  • Très simple d'utilisation
  • Débrayage du flash
  • Miroir à selfie

Les moins

  • Fonctionnement à piles
  • Viseur pas très précis
  • Pas de retardateur

Chez Fujifilm, l’instantané fait fureur, notamment grâce à des appareils très simples d’utilisation vendus à des prix souvent très compétitifs. Pour preuve, l’Instax Wide 300, concourt sur le terrain du Lomo Instant Wide, avec le même format photo, mais avec un prix presque deux fois moins élevé. Il a évidemment d’autres atouts que son prix, même s’il ne possède pas autant de fonctionnalités que son concurrent. Je vous dis tout ce qu’il faut savoir à son sujet !

Un beau bébé !

Aucun doute, il ne s’agit pas d’un petit numérique compact, mais bien d’un appareil photo instantané. Comment je le sais ? Il suffit de voir sa taille avec ses 17 cm de long, ses 12 cm de haut et surtout ses 9 cm d’épaisseur. Autant vous dire qu’il prendra toujours un peu de place dans votre sac… Son poids de 612 grammes n’est pas non plus un atout, et on réfléchira toujours un peu avant de l’emporter dans nos différentes excursions.

Son look est plutôt sérieux, on est assez loin des Instax Mini 8 et 9 aux multiples couleurs acidulées, il ressemble un peu plus à un Instax Mini 90 Neo Classic, mais avec un format bien plus imposant. La qualité de fabrication est vraiment impeccable, les finitions sont meilleures que sur les Instax Mini, et même si ça ne reste que du plastique, il est de très bonne qualité, agréable au toucher et robuste. On note la présence d’un pas de vis sous l’appareil, qui va permettre d’accueillir tous les trépieds standard.

fujifuilm wide pas cher

Voir le meilleur prix sur internet

Très simple d’utilisation

C’est réellement un appareil très simple à utiliser. La mise en place des films se fait comme toujours par le capot au dos de l’appareil. On place des paquets de 10 films très facilement. La manipulation ne prend que quelques secondes.

La poignée à droite offre une très bonne prise en main pour photographier en mode paysage. Quand on penche l’appareil pour faire un portrait, la manipulation est moins pratique. C’est dans cette poignée que se cachent les piles. Encore une fois, le fabricant japonais préfère le fonctionnement à piles plutôt qu’une batterie rechargeable, ça me chagrine toujours un peu, mais le principal concurrent Lomo Instant Wide ne fait pas mieux à ce niveau-là. D’après le fabricant, on doit pouvoir prendre au moins 100 photos.

Le viseur est sur l’œil gauche et assez excentré, ce qui est un peu déroutant au début, surtout lorsqu’on est habitué à viser avec l’œil droit. Il cadre de manière assez étroite et donc sur la photo on a toujours un rajout sur les côtés, c’est donc assez difficile de faire le cadrage parfait, il faudra vraiment s’y habituer.

Pour allumer l’appareil, il suffit de pousser légèrement sur le bouton autour du déclencheur, ce qui permet à l’objectif de se déployer. Il ne restera plus qu’à viser et à prendre une photo. Le déclencheur n’est pas trop sensible, on ne devrait pas appuyer sans le vouloir et gaspiller un film.

Réglage du flash et de l’exposition

On trouve deux boutons à l’arrière, l’un pour changer l’exposition, en ajoutant de la lumière ou au contraire rendant l’image plus sombre, et l’autre pour le débrayage du flash. Cette dernière fonction est assez rare chez Fujifilm, et c’est pourtant très appréciable pour ne pas toujours trop surexposer les clichés.

On peut choisir aussi sa mise au point entre deux plages différentes en tournant la molette de l’objectif. De 0,9 m à 3 m pour les portraits, et de 3 m à l’infini pour le mode paysage. Rien de bien extraordinaire donc, les options sont vraiment minimalistes et on est évidemment très loin de toutes les fonctionnalités et possibilités créatives d’un Lomo Instant Wide.

Un petit écran LCD monochrome nous permet de savoir sur quels modes est réglé l’appareil. Il est petit mais suffisant pour ne pas se tromper et savoir dans quelles conditions on va prendre notre photo. L’écran nous indique également le nombre de films restant à l’intérieur de l’Instax Wide 300.

Le plus gros regret pour cet appareil, est pour moi dans le manque d’un retardateur. On ne le trouve presque toujours chez la concurrence, et c’est forcément pratique pour apparaître sur nos photos, autrement qu’en prenant un selfie à bout de bras. Dommage… Il faudra s’en passer.

fujifilm instax pas cher

Voir le meilleur prix sur internet

Lentille pour portrait avec miroir à selfie

Une petite lentille est fournie pour nous permettre de réduire la distance jusqu’à 40 cm. Il y a un petit miroir à selfie sur le côté de la lentille qui sera bien pratique pour réaliser nos autoportraits. Elle va affiner un peu le détail et elle est donc évidemment bienvenue. C’est en revanche le seul accessoire fourni avec cet appareil photo instantané. Elle se fixe très facilement et s’enlève avec la même facilité.

Format des photos

C’est le format Wide qui est presque deux fois plus grand que le format Mini. On n’est pas tout à fait sur du polaroid à l’ancienne, mais ça reste une bonne taille de photo pour vos albums. Le film fait 108 x 86 mm, il y a un petit cadre et l’image est de 99 x 62 mm. Ils sont évidemment un peu plus chers que les films Mini, mais le tarif reste à mon avis très correct.

Concernant la vitesse d’impression, le film sort presque instantanément après avoir déclenché la photo. Il faut ensuite attendre prêt de 2 minutes pour que l’image apparaisse de façon optimale sur le film. Gardez la photo retournée et ne l’exposez pas à la lumière le temps que l’image se développe pour ne pas altérer les couleurs et le rendu final.

Une qualité d’image satisfaisante

Fujifilm a évidemment un certain savoir-faire, et il le démontre une nouvelle fois avec cet Instax Wide 300. Le piqué me semble encore plus précis qu’avec les Instax Mini, et les couleurs sont assez naturelles. Le plus difficile est de gérer l’exposition selon que l’on soit à l’extérieur ou à l’intérieur, qu’il fasse sombre ou que la luminosité soit très bonne. On va devoir faire pas mal de test pour comprendre et maîtriser notre appareil, et on va donc sûrement gaspiller quelques films. Cela dit, ce sont aussi ces petites difficultés qui font le charme de la photo argentique.

On retrouve toujours un petit lissage qui rend les photos plus poétique et artistique, et le miroir à selfie nous permet vraiment de cadrer avec beaucoup d’efficacité, presque plus qu’avec le viseur… C’est donc tout à fait satisfaisant en terme de qualité de photo, même si on aurait apprécié pouvoir effectuer quelques réglages supplémentaires. Pour cela, il faut monter en gamme avec le Lomo Instant Wide.

fujifilm pas cher wide

Voir le meilleur prix sur internet

Le verdict

Ce Fujifilm Instax Wide 300 connaît déjà un franc succès auprès des utilisateurs. Ce n’est pas étonnant, puisqu’il est simple à utiliser, comporte quelques options comme la gestion du flash et de l’exposition, et permet réellement de réaliser de belles photos. La prise en main est assez rapide, même s’il faudra s’habituer à bien gérer la luminosité.

La qualité de fabrication est vraiment impeccable, c’est un bel appareil, un peu imposant, mais comme tous ses concurrents au format Wide. On aime la lentille avec le miroir à selfie, et la poignée très agréable pour le format paysage. On regrette quand même un peu le viseur qui manque clairement de précision et qui nous fera rater à coup sur nos premiers cadrages, ainsi que le manque d’un retardateur. Au final, les qualités sont tout de même bien plus nombreuses que les défauts et on comprend assez facilement l’engouement des utilisateurs pour cet appareil photo instantané.

Pour vous le procurer, vous pouvez directement cliquez ici.

On aime

  • La qualité de fabrication
  • La bonne qualité des photos
  • Les couleurs naturelles
  • La simplicité d’utilisation
  • La lentille avec miroir à selfie

On aime moins

  • Le viseur pas très précis
  • Le fonctionnement à piles
  • Pas de retardateur

 

Voir le meilleur prix sur internet